• Le génie

    Portrait d'un personnage présentant une particularité

     

    Il se prénommait Jacques et, dans la classe, nous le surnommions « le génie », un peu par amitié, beaucoup par dérision. Il n'avait en effet rien de génial, ni dans ses propos, ni dans ses résultats scolaires, ni dans son attitude générale. Ce qui le caractérisait le mieux, c'est le terme « moyen » : un garçon moyen, de taille moyenne, visage ovale sans relief particulier, couleur des yeux indéfinissable, cheveux courts comme tout le monde, ni gros ni mince, à peine musclé, voix ordinaire. De notre groupe, c'était sans doute le moins bavard et celui qui passait le plus inaperçu.

    Il avait néanmoins une caractéristique particulière, dont nous nous moquions sans pitié, ce qui devait l'énerver même s'il n'en laissait rien paraître : il avait la fâcheuse habitude de s'arracher les cheveux. Non, pas par touffes, sous l'effet de la colère ou d'une émotion quelconque, ni parce que sa tête le démangeait, mais un par un : après avoir saisi une mèche entre deux doigts, l'avoir tournée et retournée un nombre incalculable de fois, il baissait la tête, choisissait soigneusement un cheveu parmi tous les autres, le faisait glisser entre deux ongles, et soudain, toc, d'un coup sec il l'arrachait. Il le regardait attentivement pendant plusieurs secondes, puis le jetait à terre ou dans une corbeille à papier, et recommençait. Comme cela lui arrivait généralement pendant qu'il lisait, qu'il essayait de résoudre un problème ou de faire un devoir, bref pendant qu'il réfléchissait, nous en avions déduit ironiquement que c'était une manie liée à la nature profonde de ses réflexions. C'était là le tic révélateur du génie caché sous une apparence anodine.

    La vie qu'il a menée n'a cependant pas montré l'éclosion de ses facultés latentes : il a eu une carrière de petit fonctionnaire, a toujours habité au même endroit et il est resté célibataire. Mais il est devenu chauve : je ne sais pas si cela lui est venu naturellement ou si c'est parce qu'il a fini par arracher tous ses cheveux.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :